logo_sss

Contamination croisée

À la maison :

Nettoyez les ustensiles et les surfaces de travail, comme la planche à découper ou la planche à pain, avant d’y déposer un aliment sans gluten.

Utilisez un moulin électrique différent pour moudre les aliments sans gluten.

Réservez un grille-pain uniquement à l’usage du pain sans gluten pour éviter la contamination par les miettes de pain avec gluten.

Tous les aliments à tartiner (confitures, beurre, margarine, beurre d’arachide, mayonnaise, etc.) susceptibles de contenir des miettes de pain devraient être achetés en double ou séparés dans des récipients distincts.

Dans le réfrigérateur et le garde-manger, apposez un autocollant de couleur sur les aliments sans gluten pour que toute la famille puisse les repérer facilement.

À l’épicerie :

Si un aliment ne porte pas de mention « sans gluten » sur l’emballage, ne prenez pas de risque inutile et faites une recherche auprès de la compagnie avant de l’utiliser.

Les farines et les fécules sont très volatiles et peuvent facilement être contaminées par le gluten même si elles sont à base de céréales naturellement sans gluten. Achetez-les d’un fournisseur qui ne produit que des produits avec la mention sans gluten.

Évitez d’acheter les noix et autres aliments en vrac, même s’ils sont biologiques.

Achetez les épices entières ou celles portant la mention « sans gluten ». Prenez garde aux épices en poudre (poivre moulu, cannelle, poudre d’oignon, etc.), car elles renferment parfois de l’amidon de blé pour augmenter leur volume sans mention sur l’étiquette.

Lisez bien la liste d’ingrédients des aliments transformés, car ils peuvent contenir du gluten. Voici quelques aliments « pièges »

Les charcuteries (cretons, saucisses, viandes froides, etc.

Le sucre à glacer

Les pâtés de foie, de campagne et végé-pâtés.

Certains mélanges d’épices et d’assaisonnements

Goberge à saveur de crabe (ou surimi)

Les poudres de légumes et certains poivres moulus

Fromages bleus et fromages avec croûte lavée à la bière

Certains arômes naturels et artificiels

Les sauces, vinaigrettes, trempettes.

Frites (si huile utilisée pour des aliments avec panure)

Les bases de soupes, soupes en conserve et en sachet

Certains chocolats et confiseries

Ingrédients qui indiquent la présence possible de gluten amidon (non spécifié)

  • amidon modifié
  • arômes
  • assaisonnements
  • épices (non spécifiées)
  • maltodextrines
  • maltose
  • miso
  • protéine végétale hydrolysée
  • poudre d’ail et autres
  • poudre à pâte
  • sauce soya
  • sauce tamari

Vérifier régulièrement la liste d’ingrédients des aliments familiers, car les fabricants peuvent modifier les recettes.

Chez des amis ou la famille

Toujours avertir les membres de la famille et les amis  de votre intolérance au gluten et leur fournir une liste d’ingrédients susceptibles de contenir du gluten et une liste d’ingrédient naturellement sans gluten qui peuvent être consommés.

Demandez d’avoir une assiette de fromages à part pour éviter qu’ils soient contaminés avec des miettes de pain ou craquelins avec gluten. Apportez vos propres craquelins.

Lors d’un BBQ, demandez que vos aliments soient cuits sur du papier d’aluminium et non directement sur la grille.

Pour les déjeuner, apportez avec vous des sachets « toastabag » pour griller vos tranches de pain dans le grille-pain sans les contaminer.

Vous pouvez offrir d’apporter le dessert pour faciliter la tâche des hôtes.

Restaurants

Il est difficile de manger sans gluten au restaurant, surtout en ce qui concerne la contamination croisée. Évitez les restaurants de type buffet.

Appeler à l’avance pour savoir si le restaurant offre des repas sans gluten et si des précautions sont prises pour éviter la contamination croisée (niveau de connaissance du personnel). Si possible, essayez de parler au cuisinier – votre demande sera ainsi prise en considération sur le lieu même de la préparation des aliments.

Regarder le menu d’avance sur Internet peut vous aider à identifier les possibilités sans gluten.  Avant de vous rendre au restaurant, téléphonez malgré tout pour vous assurer qu'il propose bien ce jour-là des plats sans gluten.

Le fait de dire que vous êtes « allergique » au gluten a plus d’impact sur les précautions prises par le personnel que si vous dites que vous êtes « intolérant » au gluten.

Demander si l’huile utilisée pour les frites est également utilisée pour cuire des aliments panés.

Le gluten peut se cacher dans la vinaigrette, la soupe, la sauce, etc. Toujours demander les ingrédients utilisés. Plusieurs restaurants ont des sauces et vinaigrettes de base sans gluten qui peuvent être substitués.

Apportez votre propre pain ou vos craquelins pour accompagner votre repas.

Pour l’alcool, optez pour un verre de vin, champagne, cidre ou porto, car les liqueurs peuvent contenir des additifs (caramel, colorants, etc.)

Voyage

Avant de partir, faire une recherche sur Internet pour trouver des endroits qui vendent ou produisent des aliments sans gluten et prenez contact avec l'association cœliaque du pays visité.

Pour éviter toute mauvaise surprise, emportez le minimum nécessaire de produits sans gluten pour les premiers jours (pain, biscuits, collations, etc.)

Pour les réservations de vols ou de croisières, renseignez-vous lors de l'achat pour les repas sans gluten. Quelques compagnies de voyage proposent déjà ce service.

Profitez des expériences d'autres consommateurs qui ont voyagé dans les mêmes lieux.

Plusieurs compagnies aériennes offrent des repas sans gluten, mais il faut le commander à l’avance. Assurez-vous de confirmer par téléphone 48 heures avant de partir que la commande a bien été faite.

À la pharmacie:

L’enrobage de certains suppléments ou médicaments peut contenir du gluten. Vérifiez auprès de votre pharmacien.

Choisissez un dentifrice exempt de gluten.

Attention au rouge à lèvres ou baume à lèvres qui peuvent contenir du gluten